Quelles sont les formules magiques préférées par Harry Potter ?

Aujourd’hui, Harry Potter figure parmi les œuvres qu’il n’est plus vraiment nécessaire de présenter. Ce phénomène romanesque, mais aussi cinématographique met en scène un univers fantastique qui fait rêver plus d’un. Dans cette œuvre mondialement connue, qui relate les péripéties du protagoniste Harry James Potter, il est régulièrement fait mention de portions, de sortilèges, et de plusieurs autres éléments étrangers aux moldus. Nous vous présentons dans cet article les six formules magiques préférées par Harry Potter.

 

Accio 

formules de harry poter

Ce sortilège fait incontestablement partie de ceux qui ont été les plus fréquemment utilisés par Harry Potter. La formule magique « Accio » permet à l’incantateur d’attirer vers lui des objets. Par contre, les objets sur lesquels ce charme fait effet sont limités. Les objets de trop grande taille comme les immeubles ou les bâtiments ne sont pas pris en compte. Les êtres humains non plus ne sont pas affectés, et le sort peut aussi s’avérer inopérant sur certains objets ou dans certains lieux préalablement immunisés. Mais, malgré ces quelques restrictions, le sortilège Accio est tout de même très pratique. Durant le tournoi des sorciers, cette formule a permis à Harry d’éviter la mort face à Voldemort en s’échappant grâce aux Portoloin qu’il attira vers lui.

Lumos 

Pourquoi se servir de lampe torche quand on dispose d’une source de lumière quasi illimitée ? La formule « Lumos » permet au sorcier de faire jaillir de sa baguette une lumière qui l’aidera à percer n’importe quelle pénombre. Harry, connu pour se retrouver dans des endroits sombres et lugubres, se sert régulièrement de ce sort pour améliorer sa vision qui n’était pas réputée excellente (d’où le port de lunettes). Ce sortilège existe en plusieurs variantes, et malgré sa simplicité, il pourrait gravement détériorer la baguette magique du sorcier qui le formule mal.

Spero Patronum

« Spero Patronum » ou encore « Expecto Patronum » est l’un des sortilèges les plus puissants de tout l’univers de l’œuvre Harry Potter. Le personnage principal a fréquemment eu recours à ce charme pour se sortir de situations extrêmement dangereuses. Contenu de sa puissance, le sort du Patronum se caractérise par sa grande difficulté et ne peut être maîtrisé que par des sorciers aguerris, et encore après des entraînements assidus. Ce sortilège consiste à matérialiser ses pensées positives sous la forme d’un Patronus qui prend l’image d’un animal représentant le « soi » profond du sorcier. Le patronus permet de protéger son invocateur contre les Détraqueurs, les Moremplis, et autres maléfices issus de la magie noire. Par contre, l’invocation d’un patronus peut avoir un effet à double tranchant. Si le sorcier qui prononce la formule n’est pas doté d’un cœur pur, ou est adepte de la magie noire, le sortilège pourrait se retourner contre lui et le détruire.

Expelliarmus

Expelliarmus est sans nul doute le sortilège d’attaque le plus affectionné par Harry Potter, car celui-ci permet de désarmer l’adversaire sans courir le risque de lui infliger des blessures mortelles. Par ailleurs, ce sort plutôt inoffensif est plus approprié pour un duel entre amis que durant un combat avec de vrais ennemis, comme le faire remarquer Remus Lupin. Fortuitement, c’est ce sortilège à l’apparence bénigne qui permet à Harry Potter de venir à bout de Voldemort lors de la grande bataille finale.

Protego

La formule magique « Protego » permet au sorcier de matérialiser une sorte de bouclier invisible pour se protéger contre des sortilèges adverses ou des attaques physiques. Néanmoins, la résistance du bouclier varie largement en fonction du sorcier qui fait recours à cet enchantement. Harry l’utilise dans la banque Gringotts, mais aussi durant la recherche des Horcruxes en compagnie de ses deux fidèles amis Ron et Hermione

Wingardium Leviosa

La formule magique « Wingardium Leviosa » est l’une des toutes premières apprises par Harry à Poudlard. Ce sort consiste à faire léviter des objets. Cependant, il peut également servir à faire flotter dans les airs de petites créatures ou même soulever des humains par magie en faisant léviter leurs vêtements. L’efficacité du sortilège et le poids pouvant être maintenu dans les airs dépendent majoritairement de l’expérience du sorcier. Durant le déroulement de l’histoire, Harry se servira de cette formule pour faire léviter à lui seul un side-car, nous prouvant par la même occasion que son titre de personnage principal n’est pas usurpé.

À lire également  Faut-il enlever les points noirs de notre visage ?

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Aeroport Nimes
Logo