Paralysie du sommeil : que savoir sur cette pathologie bénigne ?

paralysie du sommeil

Les troubles du sommeil sont nombreux, mais tous ne sont pas aussi dangereux. Il existe effectivement des perturbations du sommeil qui sont si bénignes qu’elles ne nécessitent pas forcément un traitement spécifique. C’est le cas de la paralysie du sommeil, un problème qui touche bon nombre de personnes. Qu’est-ce que la paralysie du sommeil ? Quelles sont les causes de ce mal ? Réponse dans ce guide.

C’est quoi la paralysie du sommeil ?

La paralysie du sommeil est une parasomnie qui se manifeste par une incapacité de se déplacer de son lit. C’est un trouble bénin qui survient :

  • Au cours du sommeil ;
  • Entre l’éveil et le sommeil ;
  • À l’endormissement.

La paralysie du sommeil est une affection mineure, mais qui peut s’avérer effrayant pour les gens qui en souffrent. Pour être précis, ce problème intervient particulièrement durant le sommeil paradoxal qui dure généralement 90 minutes.

Concrètement, le sujet atteint va se retrouver comme pris au piège entre le rêve et la réalité. Bien que la personne se sente consciente, elle ne peut toutefois pas se déplacer. La paralysie du sommeil ne dure qu’un laps de temps. Cette durée est comprise dans la majorité des cas entre quelques secondes et plusieurs minutes.

Durant le moment où la paralysie du sommeil se manifeste, le sujet concerné peut présenter des hallucinations avec l’apparition d’images presque exceptionnelles, à savoir :

  • Ombre ;
  • Démon ;
  • Araignée.

Si le mal n’est pas si inquiétant, il touche tout de même un grand nombre de personnes, 30 % de la population mondiale serait affecté selon les dernières estimations.

Qu’est-ce qui cause la paralysie du sommeil ?

Beaucoup de facteurs peuvent expliquer la paralysie du sommeil. Il convient néanmoins de rappeler qu’il ne s’agit aucunement d’un phénomène paranormal qui ferait intervenir des défunts par exemple. Bien au contraire, il existe bel et bien des explications scientifiques à la paralysie du sommeil. Le premier facteur à l’origine de ce trouble est l’insomnie.

À lire également  Avis et test du Curq10 de Biovancia : Est-il fiable ?

Si vous avez des difficultés à vite vous endormir le soir, alors, il est probable de souffrir de ce mal. De la même manière, la position de couchage, comme la position allongée sur le dos, peut être à l’origine de la paralysie du sommeil. On cite également le stress, l’anxiété, le surmenage et le changement du mode de vie comme causes probables de la paralysie du sommeil. Selon certaines sources, les paralysies du sommeil peuvent avoir comme antécédents d’autres maladies comme la narcolepsie cataplexie.

Zoom sur les facteurs à risque

Parmi les facteurs à risque, l’âge est le premier élément qu’on pointe du doigt. En effet, les événements de paralysie du sommeil se manifestent majoritairement chez les jeunes adultes et les adolescents. L’autre facteur à risque est le manque de sommeil ou le fait d’avoir un sommeil de mauvaise qualité. Un événement malheureux, tel qu’un deuil ou un divorce, est un facteur pouvant entraîner ce trouble du sommeil.

Quels sont les symptômes de cette maladie ?

Le problème se manifeste de différentes manières en fonction de la personne touchée. Habituellement, un sujet qui est en pleine expérience de paralysie du sommeil peut avoir l’impression d’être réveillé. Ainsi, elle peut toujours tenter de sortir du sommeil, mais n’y arrivera pas.

L’intéressé a l’impression d’être paralysé. Bien que difficile de bouger le corps, la personne est tout de même consciente de son environnement. L’un des symptômes qu’on constate aussi, c’est la sensation d’étouffement. Vous aurez l’impression de voir une personne qui vous menace. Il est bien possible d’entendre des voix, mais ce n’est que le fruit de son imagination. Tout cela se passe en quelques secondes seulement.

paralysie du sommeil

Les traitements possibles en cas de paralysie du sommeil ?

Vous l’aurez compris, la paralysie du sommeil n’est pas une maladie dangereuse. Pour cela, il n’y a pas de traitement particulier. Il est recommandé d’apprendre à gérer le stress et l’anxiété qui en sont les causes. Vous pouvez toujours essayer de lire ou de pratiquer certains exercices de relaxation avant d’aller au lit. Ces deux solutions ont déjà produit des résultats intéressants pour d’autres personnes.

À lire également  Semenoll Avis : Que vaut ce produit ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *